Avocats : pourquoi être visible sur Internet ne suffit pas.

avocats : pourquoi être visible sur internet ne suffit pas.

“Je ne suis pas intéressée par vos services, je suis déjà suffisamment visible à mon goût sur le net.”

J’ai reçu cet email il y a quelques jours de la part d’une avocate. Si je suis accoutumée à voir mes offres de référencement déclinées, le motif du refus m’a interloqué immédiatement. Ne pas vouloir investir d’argent dans sa communication sur internet est une chose, même si en tant que prestataire, je m’évertuerai toujours à en vanter les bénéfices à tous les niveaux. Mais pour la première fois je me suis posée cette question : peut-on être trop visible sur le net, et le cas échéant “suffisamment” visible, lorsqu’on est avocat, c’est à dire prestataire de services ?

Avocats : quid de la visibilité sur internet ?

La profession d’avocat possède une aura de noblesse mais qui aujourd'hui, souffre quelque peu. Un avocat peut désormais faire sa promotion pour acquérir de la clientèle. Cette nouveauté transforme la façon même dont on perçoit cette profession.
Mon avocat, ce sauveur, ce défenseur, serait-il un marchand comme les autres ? Un marchand honnête ou un coureur d’honoraires ?

Cette question épineuse de l’argent en échange d’un service aussi noble que la défense des intérêts a un rapport direct avec la question de la visibilité sur internet.
Pourquoi s’assurer une visibilité de qualité quand on exerce une profession prestigieuse ?
Pourquoi devenir un marchand comme les autres, moi Avocat, au dessus de tout soupçon, ayant travaillé si dur pour ma légitimité ?

La réponse est très simple : les autres ne savent pas qui vous êtes.

Ils ne savent pas pourquoi vous avez choisi cette profession, ils ignorent vos nuits blanches, vos partiels interminables et vos stages épuisants bien que passionnants. Ils ne connaissent pas vos charges professionnelles, ils ne savent pas si vous bouclez vos fins de mois ou si vous obtenez facilement des clients.

Ils ne savent si vous allez être un bon avocat pour eux.

Vous connaissez vos points forts et vous en êtes fiers, mais avez-vous pris la peine de faire un état des lieux de votre image ?

Est-ce que votre futur client, nouveau client, peut trouver ces informations quelque part ?

Il ne s’agit pas de faire état de votre pedigree scolaire mais bien de votre personne.

Sur internet, dites-vous, vous êtes assez visible. Par visible, vous entendez possibilité de voir et de contacter. Numéro de téléphone, adresse email, adresse du cabinet, tout y est. Même que vous êtes en première page de Google…

Je suis absolument navrée de vous le dire, mais votre futur client n’est pas aidé avec tout ça.

Vous êtes de plus en plus nombreux dans les barreaux de France chaque année, pour le bien être de la justice et de vos clients, mais le justiciable, lui se retrouve noyé d’informations sur le net, sans aide pertinente pour effectuer son choix. Vous choisir vous parmi les autres, lui qui est si différent des autres.

Quand bien même vous êtes extrêmement apprécié de vos confrères et consoeurs, anciens clients, amis, conjoints, anciens professeurs…

Être visible ne suffit pas.

Je vais à présent vous parler de réputation numérique. Un concept très marketing ? Bien moins qu’on ne peut le penser. On tient à sa réputation professionnelle comme personnelle en tout temps de sa vie et il serait impensable pour un commerçant de ne pas disposer aujourd’hui d’un espace sur internet où sont chantées ses louanges, qu’il s’agisse d’un site à part entière ou d’une simple présence dans un annuaire.

Pour faire commerce, pour vivre de son travail mais aussi et surtout pour que son travail fasse sens. Il est bon de savoir que notre existence, notre travail, nos valeurs ont un sens : cela nous relie aux autres et nous rend profondément humain parmi l’humanité.

Etre référencé, et donc visible selon la promesse de votre prestataire, sur une plateforme ou sur votre propre site internet, n’est pas suffisant à rassurer votre futur client et à favoriser la confiance. Ce n’est pas suffisant pour montrer que vous donnez du sens à ce que vous faites.

Le mot de l’année 2018 (votes recueillis par Le Robert sur Twitter) était : bienveillance.

Et c’est bien ce qu’attendent vos futurs clients. Bienveillance, confiance, fiabilité.

La visibilité n’offre pas ceci.

Le référencement n’offre pas ceci.

Il n’y a que vous qui puissiez le leur offrir. Et vous devez le montrer, le cultiver, le promouvoir.

Je discutais récemment avec un de mes clients, convaincu des bienfaits d’humaniser la sphère internet. Je lui disais qu’il y avait un écueil dans lequel il ne fallait pas tomber concernant les plateformes de mise en relation. On ne peut pas espérer l’équation suivante : Je me référence sur une plateforme, j’obtiens des clients donc j’ai une bonne réputation parce que je travaille bien et j’obtiens encore plus de clients parce que l’information est transmise à mes futurs clients par l’opération du Saint-Esprit.

L’équation pour une carrière profitable, rentable, et bienveillante avec soi-même c’est : Je travaille bien alors je le montre, je fais ma promotion, je dévoile mes qualités professionnelles et humaines, je permets à mes clients de donner leur avis, ce qui participe à l’établissement fiable de ma notoriété, notamment ma notoriété numérique. Cela me permet de progresser et de recevoir également de la gratitude plus facilement. Ainsi mon travail est reconnu facilement, alors ma visibilité sur le net a du sens. Elle me permet de prendre soin de mon image, de donner des informations de confiance, d’humanité et de fiabilité à tout justiciable susceptible d’entrer en contact avec moi. Tout est plus facile. Alors, seulement, j’obtiens davantage de clients, durablement, grâce à ma façon d’être et d’exercer. C’est moi qui obtient plus de clients grâce à mon référencement utile et intelligent et non pas ma visibilité qui m’apporte des clients grâce à mon référencement.

Vous êtes unique, faites-le savoir.

Je suis toujours disponible pour discuter de votre notoriété numérique et de votre relation client, il suffit de me contacter avec le formulaire prévu à cet effet sur le site d’Ermine.

Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année, à l’image de ce que je cherche à construire pour tous les avocats et justiciables de France : bienveillantes et confiantes.

Avec toute ma gratitude.

Auteur : Charlène
Présidente d'Ermine


Articles récents

Image
21 Oct. 2018
Il est grand temps de rallumer les étoiles
Lire plus
Image
02 Nov. 2018
Comment trouver et choisir un avocat ? [Guide Complet]
Lire plus
Image
21 Déc. 2018
Avocats : pourquoi être visible sur Internet ne suffit pas.
Lire plus